Appel à contributions sciences sociales/Call for contributions for a collective book on redness.

 

Appels à contributions pour un ouvrage collectif sur la rousseur (sciences sociales et humaines)

Le phénomène du roucisme ou discrimination anti-roux, le harcèlement scolaire des roux ne sont plus à démontrer. La rousseur, les roux et les rousses sont donc bien connus dans nos sociétés mais minoritaire sur le plan démographique constituant une minorité visible en soi. L’ouvrage collectif cherchera à réunir des textes sur ces dimensions sociologiques, criminologiques et démographiques liées à la rousseur. Il rassemblera aussi des contributions originales sur la persécution des roux pas seulement au Moyen-Äge mais à travers les siècles. L’histoire de l’art, de la peinture et de la coiffure seront aussi mis à contribution montrant en quoi la couleur rousse est un phénomène d’inspiration pour les artistes et les coiffeurs. Aussi les contributeurs peuvent présenter des textes sur la présence de la rousseur dans la littérature, dans la publicité, montrant tant les aspects euphoriques sinon dysphoriques liés à cette couleur. Les contributions en anthropologie, en musicologie (chanson, etc.), relevant du cinéma ou de la bande dessinée parmi d’autres sont également les bienvenues.Une proposition de participation d’environ 300 à 500 mots serait appréciée pour le mois d’octobre 2017. Aucune longueur minimale de texte ne sera imposée aux témoignages. La longueur maximale envisagée des contributions sera de 4000 à 8000 mots (10 à 25 pages à double interligne incluant les notes, mais excluant la bibliographie et les annexes), de préférence en format Microsoft Word.

Pour de plus amples renseignements, veuillez contacter Jean Nicolas De Surmont  desurmont@laportedoree.com

Call for contributions for a collective book on redness.

The phenomenon of “roucism” or discrimination against redness, the harassment of red heads (bullying at school) is obvious. Red heads and redness are well known in society and demographically constitutes a minority in itself. This collective work seeks to unite  sociological, criminological,  and demographical texts on redness. This work welcomes also all original contributions on the persecution of redheads and redness from the middle ages to the present. The history of art, of painting, of coiffures will also make a contribution showing the phenomenon of redness. Contributors will also be able to present essays on the  presence of redness in literature and comics and  in publicity underscoring the euphoric and dysphoric ideas associated with this color. Contributions in anthropolgy, musicology (songs, for example),  the history of cinema, comics among others are welcomed. A proposal of about 300- to 500 words is due by the month of October 2017. The contributions will not have  any  minimal length. The maximum length will be from 4000 to 8000 words ( 10 to 25 pages double spaceed including notes, but excluding the bibliography and appendices.) The preferred form is microsoft word. For more information contact Jean Nicolas De Surmont (desurmont@laportedoree.com).