Appel à contributions sciences pures/Call for contributions exact sciences

The color red and red heads according to genetics, dermatology and the other exact sciences

The color red  and red headed people arouse  the interest of individuals in many  scientific fields, especially dermatology and genetics but also sociology and demography. Most people are not indifferent to red which has been seen as a symbol of lust or hatred..  Among the themes  which merit our attention and for which we seek contributions in the form of articles are the origins of red hair tied to the MCIR gene, the equation of red to the sensation of fire, the distribution of the pigments in nature, the phenomenon called freckless ( caused by  the sun), the color red and the incidence of endometritis, the preeminence of cancer of the skin for red heads, the aging of skin for red heads, the sensitivity  of red heads to the sun, the geographical and demographic distribution of red headedness throughout  the world, the evolution of the color as a person ages, the redness in the animal world tied to genetics and  to animal physiology , the effects of   red or other similar tints on natural colors. These works could be either syntheses or analyses on other subjects as well but should not. have  already been published. For any contribution please contact Jean Nicolas De Surmont desurmont@laportedoree.com

 

Les roux et les rousses au regard de la génétique, de la dermatologie et des sciences exactes.

 

La couleur rousse et les roux et rousses suscitent l’intérêt des sciences pures parmi lesquelles la dermatologie et la génétique. D’autres disciplines s‘intéressent aussi au phénomène de la rousseur comme la sociologie, la démographie, etc. Figure de convoitise ou de haine la rousseur n’a jamais laissé indifférent. Parmi les thèmes qui méritent notre attention et pour lesquels nous recherchons des contributions sous forme d’articles sont : l’origine des cheveux roux liée au gène MC1R, la dite plus grande sensibilité des roux à la sensation de brûlure, la distribution des pigments et de la nature, le phénomène des taches de rousseur aussi nommée éphélide (de epi, «à cause de», et hêlios, «soleil»), la couleur rousse et l’éventuelle incidence sur l’endométriose, la prééminence des cancers de la peau chez les roux, le vieillissement de la peau des roux, le sensibilité des roux au soleil, leur répartition géographique et démographique des roux et rousses dans le monde, l’évolution de la couleur chez une personne vieillissante, la rousseur dans le monde animal eu égard à la génétique, à la psychologie animale, les effets de la teinture rousse ou d’autres couleurs similaires sur les couleurs naturelles, etc. Les travaux peuvent être des synthèses ou des analyses sur l’un ou l’autre des sujets, tentant néanmoins d’apporter des résultats inédits. Pour de plus amples renseignements, veuillez contacter Jean Nicolas De Surmont desurmont@laportedoree.com